RENAISSANCE DU CONGO

RENAISSANCE DU CONGO

Institutions de la République


Législatives 2012 ou est la DIASPORA

Publié le 29.07.2011

 

 

A QUAND LES ASSISES DE LA  DIASPORA POUR 20012

 

Le monde cosmopolite a accueilli partout en Europe nos compatriotes, la diaspora Congolaise est un magnifique outil performant; une logistique sacerdothale préparée de longue date par l'Eternel pour libérer les consciences et promouvoir l'avènement de politiques nouvelles. Tous Congolais de la Diaspora ou qu'il soit, d'où qu'il vienne porte en lui ces valeurs de justice - de paix - de pardon - d'unité et de fraternité; car ils ont compris pour les esprits rompu a l'analyse des situations géopolitiques mondiales : l'éternel guerre capitalisme contre communisme - secondes guerres mondiales - chute du mur de Berlin - guerre d'Algérie - décolonisation; qu'a aucun moment de l'histoire pos-indépendance le Congo n'a eu la possibilité de prendre de façon totalement autonome son destin en main. Nos pères  en référence a Youlou et Massamba; n'avaient pas vu venir le piège qui s'est refermé sous l'air Sassou et dont on appréhende mieux aujourd'hui les contours.

 

La diaspora Congolaise se refuse à reconnaître qu'elle est plus a même, de promouvoir la paix et la démocratie que ceux de nos compatriotes demeurés au Congo; non pas par crainte du pouvoir ou par adulation a la personne de Sassou nguesso, mais simplement parce qu’ils manquent de connaissances. OUI disons le, a l'inverse d'autres Diaspora africaines qui se mobilisent; la notre se laisse dériver par un fleuve agité  sans y opposer la moindre résistance.

La résistance pacifique, non pas celle consistant a dénigrer et conspuer le pouvoir en place, non chers amis, la meilleure des résistances permet l'émergence d'une vision - d'un cap qui serait non pas salué par l'opposition congolaise mais plutôt par la population Congolaise dans son immense majorité et par ceux de nos partenaires économiques influents qui ont la main mise sur notre sol et sous-sol. SASSOU n'est pas un problème pour le Congo; car ce n'est qu'un homme, le problème du Congo ce sont les CONGOLAIS qui ne comprennent  toujours pas que compte tenu de nos richesses  et de la rareté généralisée et de plus en plus pesante des matières premières mondiales; nous ne pouvons pas fonctionner en autarcie. Les USA ont cessé de faire cavalier seul; et les leaders de notre oppositions veulent nous faire croire que nous pouvons vivre isoler du reste de la planète avec nos richesses QUELLE FRESQUE UTOPIQUE dénuée de toutes responsabilités avons nous la. Faire confiance a certains partis d'oppositions; c'est être encore plus naïf que le pire des imbéciles. L'érection du discours émanant de tout opposant responsable; voir de tout politique avisé cherchant le bien être de son pays repose sur le préalable de la question inhérente a la place géo économique stratégique qu'occupe son pays a l'échelle mondiale ainsi qu'aux rang des pays considérés comme poumons de la planète. En clair plus votre pays dispose de réserves forestières - minières - pétrolières importantes et plus le pays est courtisé car t'elle un trésor il est convoité par les chasseurs de trésor les plus émérites type la France pour le cas d'espèce du Congo-Brazzaville.

 

En des termes plus simples; notre nation dispose de vaillants hommes de valeurs qui s'ignorent, des hommes habiles en négociations avec nos partenaires Européens; capable de projets novateurs si indispensables a l'émancipation économique du pays. Si vous admettez comme moi que Ces CONGOLAIS RESPONSABLES ET TALENTUEUX EXISTENT alors vous admettrez aussi que SASSOU n'est qu'un valet de la République amovible qui a compris avant tout le monde les enjeux des conflits majeurs cités plus hauts; ainsi que le rôle de la FRANCE comme gendarme de l'AFRIQUE depuis près de 70ans.

 

Il ne s'agit pas des lors de faire la guerre a SASSOU NGUESSO; mais de promouvoir un projet largement partagé par le peuple Congolais; qui fort de ce nouveau rêve accessible déposera SASSOU comme il l'a investi au pouvoir en 2007. Pour anticiper ce problème, tout nos potentiels opposants sont aujourd’hui dans les rangs de la majorité présidentielle ou y on déjà été. SASSOU est un politique habile pour ce qui est des dessous de table ; puisque nous ne disposons plus d’opposants crédibles. C'est de bonne guerre, car la pratique des dessous de table; est un sport mondial pratiqué par tous les chefs d'Etat de la planète. 

 

Au demeurant; notre peuple est toujours en Etat de fébrilité parce que les leaders d'opposition ont tronqué le rêve au bénéfice du clientélisme savamment couplée a de l'amateurisme politique de haut vol.

 

DIASPORA Congolaise de tout lieu DEBOUT; sortez de votre stupeur affiner vos angles - Prenez conscience du mieux vivre possible chez nous; l'immigration entre par la porte que lorsque le patriotisme s'enfui par la fenêtre. Montrons-nous digne de la richesse de notre sol et sous-sol ; mobilisons nous pour 2012. Des sièges a l'assemblée nationale et au sénat, nous tendent les bras et parce qu’inconscients des valeurs qui nous animent; nous continuons à préférer la vie de rat de navire en nous contentons de petites choses type :RSA CAF APL RMI alors que nous sommes destinés a tellement mieux. La fatalité n'est pas la raison de notre malheur; c'est plutôt la lâcheté des trente - quarante – cinquantenaire (individus dans ces âges là) - le manque de courage politique et de passion pour notre pays qui est sources de flux migratoires massifs.

 

Nous devons cesser de toujours indexer le pouvoir en place, et à un moment prendre à bras le corps nos responsabilités. SASSOU a du respect pour ceux qui savent se montrer braves courageux et responsable, il le sait et je le sais. Fort malheureusement l'audace est une qualité bien rare chez la plupart des Congolais; ceci n'est en rien une insulte, la remarque est pertinente et les faits le prouvent.

 

Moi même, avec d'autres appelons au réveil des élites de la Diaspora; mobilisons nous pour 2012  

Si nous ne nous faisons pas la voix des sans voix pour tous ces congolais et congolaises a la recherche d'un espoir et d’un nouveau souffle, alors OUI nous ne vaudrons pas mieux que ces marchands de tapis qui se disent de l'opposition et pour qui porter un costume tous les jours équivaut a être un acteur politique responsable.

 

Mes chers compatriotes mobilisons nous pour 2012.

 

LE CONGO D ABORD ET LE RESTE DU MONDE APRES

 

Par Parfait BOND concepteur de renaisanceducongo. 


29/07/2011
0 Poster un commentaire

L afrique doit avoir sa place dans le concert des nations

Le Rapport sur le développement en Afrique en 2008/2009 présenté le 4 juin à Paris

Au cours des dernières décennies, nombre de pays africains ont connu de violents conflits causant des souffrances humaines et privant l'Afrique d'opportunités de développement. En effet, entre 1990 et 2005, l'Afrique représentait près de la moitié des personnes décédées dans le monde du fait des conflits. Mais ces conflits ont également causé des pertes de revenus, la destruction d'infrastructures, ainsi que l'exode humain et la fuite des capitaux.

Toutefois, le nombre de ces conflits a baissé ces dernières années dans le continent. En 2006, 7 pays africains étaient en conflit, contre environ 14 pays à la fin des années 1990. Cette régression est salutaire, mais elle pose des défis en matière de consolidation de la paix, de reconstruction des institutions publiques, et de relance des activités économiques. L'assise financière des pays sortant de crise est étroite, leurs besoins en dépenses sont immenses, et leurs capacités institutionnelles restent assez faibles. D'autre part, les conflits entraînent aussi l'apparition de nouveaux risques, ce qui explique que de nombreux pays sortis de crise sombrent à nouveau. Il est vital donc de bien comprendre les problèmes que rencontrent les pays sortant de conflit et de proposer des mesures susceptibles de les aider à réussir la transition.

Le Rapport sur le développement en Afrique 2008/2009 sur le thème « le règlement des conflits, la paix et la reconstruction en Afrique » offre une analyse des questions de la nature, des causes et des conséquences des conflits violents. Comment peut-on grâce à cette connaissance prévenir et résoudre les conflits, atténuer leurs conséquences, consolider la paix et faciliter la reconstruction après-guerre ? Pour répondre à ces questions, le rapport procède dans un premier temps à l'état des lieux des connaissances sur les causes de conflits en Afrique, et conclut par l'absence de consensus sur des données empiriques, ainsi que la variété et la spécificité des expériences africaines, avant de suggérer la nécessité d'une analyse contextuelle en profondeur des conflits en Afrique.

Le rapport examine ensuite les conséquences sociales et économiques du conflit, avant de proposer et d'analyser les outils pour la résolution des conflits et l'établissement de la paix ainsi que des stratégies de développement post-conflit. Le Rapport appelle à des initiatives ciblées, telle que la Nouvelle Facilité pour les États fragiles, mise en place par la Banque africaine de développement afin de maximiser l'impact de l'aide au développement.
Ce rapport sera présenté le 4 juin à Paris, sur le thème « Règlement des conflits, paix et reconstruction en Afrique », et sera au centre du neuvième Forum économique sur l'Afrique à l'OCDE, à Paris le 5 juin.
 

Noël Ndong

Publié le 18/06/2009


18/06/2009
0 Poster un commentaire

L'équipe du chef de l'Etat

Cabinet du chef de l'Etat


>> pour plus de détails : visitez le site officiel
de la Présidence www.presidence.cg




Ministre d'Etat, Directeur du Cabinet du chef de l'Etat :
Monsieur Firmin AYESSA

Secrétaire Général de la Présidence :
En attente de nommination

Secrétaire Général du Gouvernement :
Monsieur Benjamin BOUMAKANY

Secrétaire Général du Conseil National de Sécurité :
Monsieur Jean-Dominique OKEMBA

CONSEILLERS SPECIAUX :


Henri Joseph PARRA
Département de la Santé

Denis NGOKANA
Département des Hydrocarbures

Jean OBA BOUYA :
Département politique chargé des relations avec le Parlement, la société civile
et les organisations non-gouvernementales

CONSEILLERS :


Martin ADOUKI :
Département diplomatique

Louis BAKABADIO :
Département de l'Education et de la Recherche scientifique

Jean-JAcques BOUYA :
Département des Transports, de l'Equipement, de l'Urbanisme et de l'habitat

Laurent TENGO :
Département juridique, administratif et de la réforme de l'Etat

Général de Division Jean-Marie MOKOKO :
Département de la Paix et de la sécurité en Afrique

Enoch MIATA-BOUNA :
Département du commerce, de la consommation et des approvisionnements

Clotaire OKOUYA :
Département de l'économie et des financesr

Claudia LEMBOUMBA SASSOU :
Département de la communication et des relations publiques

Macaire NZOMONO :
Département de l'agriculture, de l'élevage et de la pêche

Pascal GEOLOT AKOUALA :
Département de la jeunesse et aux sports

Guy Georges MBAKA :
Département de l'aménagement, de l'administration du territoire et à la décentralisation

Raphaël NGUIE :
Département des Mines et à la géologie

Ludovic MPILI :
Département de l'environnement et du tourisme

François OLLAKOUARA :
Département des ressources documentaires

Eugène NGANGOUE :
Département de l'industrie et de la promotion du secteur privé

Véronique OKOUMOU :
Département du travail, l'emploi et à la réinsertion des jeunes

Louis KANOHA-ELENGA :
Département de l'Energie et de l'hydraulique

Marie-Thérèse NGOMBE :
Département des affaires sociales et de la solidarité nationale

AKOUALA :
Département des postes, des télécommunications et des nouvelles technologies de l'information et de la Communication

Alphonse NDZANGA KONGA :
Département de la culture et des arts

CONSEILLERS TECHNIQUES :


Jean-Claude LECKOT-LOCHET

Dr Grégoire MBERE

Dr Alain Prosper BOUYA

Dr Malot OKEMBA

Henriette MIERE-MOUANKIE

Yves ICKONGA

Peggy Francine NDONGO

Ruffin BIDOUNGA

publié le 13/05/2009

13/05/2009
2 Poster un commentaire

Notre Assemblée Nationale

Assemblée Nationale


Président : Justin Koumba
1er Vice-président : François Ibovi
2ème Vice-président : Bernard Tchibambéléla
1er Secrétaire : Pierre Ngolo
2ème Secrétaire : Claudine Munari
1er Questeur : Paul Stanislas Nguié
2ème Questeur : Lazare Makaya



MEMBRES


Les députés de la 12ème Législature.

Parti d'appartenance PCT

1. Kourissa Jean de Dieu Poto-poto 1
2. Denguet Attiki Alexandre Poto-poto 3
3. Ngolo Pierre Ouénzé 1
4. Ingani Hyacinthe Talangaï 1
5. Ossiala Sylvestre Talangaï 3
6. Elénga Faustin Talangaï 4
7. Kidzé Hilaire Talangaï 6
8. Ganongo Olou Antoinette Mfilou 2
9. Kitombo Ngoko Alphonse Tié-tié 2
10. Bayakissa Ambroise Tié-tié 3
11. Legernard Jean Alexis Loandjili 1
12. Milandou Claude Abraham Loandjili 3
13. Nguimbi Pierre Michel Dolisie 1
14. Ndinga-Makanda Axel Ouesso
15. Mavoungou Coussoud Martin Parfait Aimé Mvouti 2
16. Mbongo Mavoungou Raymond Nzambi
17. Mme Oba née Sauthat Lucile Hinda 1
18. Louzitou André Londéla-Kayes
19. Mavoungou Ngot Jean Michel Mountamba
20. Koumba Justin Banda
21. Mpassi Pierre Mayéyé
22. Ndivili Gaston Ngabé
23. Beté-Siba Emmanuel Mindouli 2
24. Mvouba Isidore Kindamba
25. Okombi Salissa André Lékana
26. Soussa Louis Allembé
27. Nguié Paul Stanislas Gamboma
28. Itoua Jean Richard Bruno Ollombo 1
29. Ibara Félix Ollombo 2
30. Gakosso Jean Claude Ongogni
31. Mboulou Raymond Mpouya
32. Okoula Edouard Roger Ntokou
33. Moussa Pierre Owando 1
34. Soko Abraham Owando 2
35. Ayessa Firmin Makoua
36. Ibovi François Oyo
37. Lékoundzou Itihi Ossétoumba Boundji
38. Dambéndzet Jeanne Sara Ngoko
39. Dekambi Eric Loukoléla
40. Péa Daniel Tchikapika
41. Nzila Pierre Okoyo
42. Odzoki Michel Ewo
43. Mbouma Albert Mokeko
44. Motho Jacques Pikounda
45. Djombo Henri Enyellé
46. Sabaye Fernand Bétou
47. Mboungou Nzoumba Raoul Yamba


Parti d'appartenance MCDDI

48. Kolélas Euloge Landry Makélékélé 1
49. Badiabo Joseph Makélékélé 2
50. Mouyecket Rodrigues Arsène Makélékélé 3
51. Diatoulou Prosper Makélékélé 5
52. Bouetoubassa Prosper Bacongo 1
53. Moussodia Jean Bernard Moungali 1
54. Kiminou Boniface Louingui
55. Tchibambéléla Bernard Mbanza-ndounga
56. Kolélas Guy Parfait Kinkala
57. Mienahata Paul Mayama
58. Kolélas Bernard Goma Tsé-tsé


Parti d'appartenance UPADS

59. Mboyi Daniel Moungoundou Sud
60. Kadia Patrice Moungoundou Nord
61. Nimi Madingou Makabana
62. Boussoukou Auguste Louvakou
63. Siapa Ivouloungou Mayoko
64. Nitou Jean Madingou
65. Tsiaty Mabiala Pascal Loudima
66. Tamba-Tamba Victor Kingoué
67. Moukoueke Christophe Mabombo
68. Kignoumbi Kiamboungou Joseph Sibiti 1
69. Ikounga Martial de Paul Sibiti 2


Parti d'appartenance MAR

70. Taty Loutard Jean Baptiste Tchiamba-Nzassi
71. Tengo Laurent Madingo-Kayes
72. Makaya-Zassi Darius Kakamoeka
73. Bouity Viaudo Roland Hinda 2
74. Ouosso Emile Yaya


Parti d'appartenance MSD

75. Oba René Serge Blanchard Talangaï
76. Okoko Lambert Etoumbi
77. Kentoula Jean Serge Ewo 2


Parti d'appartenance CLUB 2002 PUR

78. Loemba J. Toussaint Lumumba 2
79. Moundélé Ngolo Adélaïde Mindouli 1
80. Aniaba Symphorien Gbala


Parti d'appartenance UR

81. Bidimbou Michel Kayes
82. Baloubouka Daniel Boko-Songho


Parti d'appartenance RDPS

83. Thystère Tchicaya Jean Pierre Mvou-Mvou 1
84. Loukoulou Mathias Raymond Loandjili 2


Parti d'appartenance FDN

85. Mme Opimbat née Mboundza-Mokè Charlotte Poto-poto 2
86. Tassoua Jean-Marie Dongou
87. Opimba Léon Alfred Mbomo


Parti d'appartenance UP

88. Mouléké Henri Ouénzé
89. Mbemba Jean Martin Ignié


Parti d'appartenance UPDP

90. Ampion Philippe Mbon
91. Gongarad Nkoua Auguste Célestin Ngo


Parti d'appartenance AGIR pour le Congo

92. Ossebi Henri Abala
93. Bopoumbou Jean-Marie Mossaka 2
94. N'Kodia Kynd Gaëtan Tié-Tié 1


Parti d'appartenance RC

95. N'Silou Claude Alphonse Bacongo 2


Parti d'appartenance UDR-MWINDA

96. Basseyla Dominique Ouénzé 4


Parti d'appartenance JEM

97. M'Findi Victor Mvou-Mvou 2


Parti d'appartenance LA VIE

98. Bati Benoît Tsiaki


Parti d'appartenance UFD

99. Ontsouéné Séraphin Djambala


Parti d'appartenance MDP

100. Ibovi Jean-Claude Talangaï


Indépendants

101. Pandou Anicet Makélékélé 4
102. Ngouélondélé Hugues Moungali 2
103. Moussodia Jean Médard Didier Moungali 3
104. Bouya Serge César Ouénzé 2
105. Moungala Thierry Mfilou 1
106. Potignon Ngondo Micheline Lumumba 1
107. Mavoungou Maurice Lumumba 3
108. Mouanda Jean Claude Dolisie 2
109. Mabonzo Emile Nkayi
110. Nguélé Lamyre Mosséndjo
111. Bongo Jean Richard Mvouti 1
112. Mahoungou Massila Bernard Kimongo
113. Ignoumba Serge Victor Kibangou
114. Ondaye née Mapessi Tsona Bernadette Nyanga
115. Nkouka née Manganga-Yongo Mariana Divenié
116. Leouobo Marcel Mbinda
117. Kollo Laurent Mfouati
118. Munari Mabondzot Claudine Mouyondzi
119. Ngoubili Charles David Zanaga
120. Ngouaka Fidèle Bambama
121. Missié Dieudonné Komono
122. Hémilombolo Jean Claude D. Boko
123. Miatabouna Enoch Loumo
124. Mayela Stévy Etienne Kimba
125. Matsima Jean Paul Vinza
126. Gantsio Gambou Gamboma 2
127. Mapengo Ganongo Joseph Makotimpoko
128. Mokoko Raphaël Mossaka 1
129. Mouélé Serge Hubert Mbama
130. Obié Thierry Kellé
137. Kissangui André Souanké
132. Nzaba Norbert Sembé
133. Tono Marie Louise Epéna 1
134. Bathéas Jean-Marie Epéna 2
135. Moka Alain Impfondo
136. Ebonga Raymond Bouanéla
137. Koumous Alexandre Liranga

 

21/04/2009
0 Poster un commentaire

Le Sénat Congolais

Le Sénat

Bureau du Sénat :

Président : André OBAMI ITOU
1er Vice-Président : Benjamin BOUNKOULOU
2ème Vice-Président : Vincent NGANGA
1ère Secrétaire : Philomène FOUTY SOUNGOU
2ème Secrétaire : Dominique LEKOYI
1er Questeur : Edouard GAKOSSO
2ème Questeur : Dominique ALOKA



MEMBRES


Les Sénateurs issus des scrutins du 11 juillet 2002, des 2 et 9 octobre 2005.

1- Abbas-Ickoula Prosper PCT Sangha
2- Aloka Dominique PCT Sangha
3- Andzimba Michel PCT Lékoumou
4- Batina Auguste PCT Brazzaville
5- Bayonne Bernadette FDU et Alliés Kouilou
6- Bissila Martin FDU et Alliés Bouenza
7- Botoka Emilienne PCT Brazzaville
8- Bouanga-Taty Jean-Pierre FDU et Alliés Kouilou
9- Bounkoulou Benjamin FDU et Alliés Bouenza
10- Dzangué-Ombissa Marcel PCT Cuvette
11- Eboulondzi Philippe PCT Plateaux
12- Edjaka Démontes Dominique FDU et Alliés Sangha
13- Ekoundzola Jean Roger PCT Likouala
14- Engoualé Jean Pierre Sans appartenance Cuvette-Ouest
15- Fouana Ngoubili Thérèse FDU et Alliés Lékoumou
16- Fouty-Soungou Philomène FDU et Allés Kouilou
17- Gakosso Edouard PCT Plateaux
18- PCT Brazzaville
19- Gankama Henri PCT Brazzaville
20- PCT Cuvette-Ouest
21- Gondzia Alphonse PCT Likouala
22- Ibinda Clobert FDU et Alliés Niari
23- Ikongo Logan André PCT Cuvette
24-Inzoungou-Massanga Zély Pierre FDU et Alliés Niari
25- Issanga Bernard FDU et Alliés Lékoumou
26- Kanga René FDU et Alliés Plateaux
27- Kibamba Victor FDU et Alliés Bouenza
28- Lekoyi Dominique PCT Cuvette-Ouest
29- Lonongo Edouard FDU et Alliés Cuvette
30- Madzou Paul FDU et Alliés Brazzaville
31- Makaya Bernard PCT Kouilou
32- Makaya Norbert PCT Niari
33- Maguessa Falanga Charles Germain FDU et Alliés Sangha
34- Mberi Albert FDU et Alliés Lékoumou
35- Mbika Wolo Hilaire PCT Bouenza
36-Mbilo Victor FDU et Alliés Sangha
37- Mikolo Kinzonzi Justin PCT (président du groupe) Bouenza
38- Mouassiposso-Mackonguy Pascal PCT Likouala
39- Moufouma-Okia Marcel PCT Lékoumou
40-Mousoungana-Yandinga A. FDU et Alliés Lékoumou
41- Mountou Bayonne Joséphine PCT Plateaux
42- Movania Emmanuel FDU et Alliés Likouala
43-Ndjila Michel FDU et Alliés Niari
44- Ngolo Evah Yvonne Qoheleth FDU et Alliés Niari
45- Nonault Jean-Pierre FDU et Alliés (président du groupe) Cuvette
46- Ntsiété Dominique FDU et Alliés Brazzaville
47- Nzambila Gabriel PCT Kouilou
48- Nzé Pierre FDU et Alliés Sangha
49- Oba Gaston PCT Cuvette-Ouest
50- Obami Itou André PCT Plateaux
51- Obili Gaston David PCT Cuvette
52- Olonguindzélé Basile FDU et Alliés Plateaux
53- Ondonda Alphonse PCT Cuvette
54- Ovoulaka Bernard FDU et Alliés Cuvette-Ouest
55- Pandet Zacharie FDU et Alliés Kouilou
56- Sombo Emile Donald PCT Cuvette-Ouest
57- Tondo Gilbert PCT Likouala
58- Tsatsa Dionaire PCT Bouenza
59- Zoumbila Goma Gabriel PCT Niari
 

 


21/04/2009
0 Poster un commentaire