RENAISSANCE DU CONGO

RENAISSANCE DU CONGO

Emplois


EMPLOI POUR TOUS

L'emploi au CONGO et  l'U.F.P aux avants postes

L’U.F.P  au chevet de l’emploi des CONGOLAIS

L’emploi est un problème crucial dans notre pays, nous avons atteint le seuil de l’insupportable, trop de concitoyens vivent avec moins de 1euro par jour ceci est tout simplement inadmissible. Il serait infructueux de conspuer le pouvoir en place, OUI les choses ne vont pas bien, OUI la politique de l’emploi de l’actuel gouvernement est très en deca du seuil de tolérance. Au demeurant L’U.F.P préfigure le changement – la rupture, cella même que réclament les CONGOLAIS à corps et à cri, NON nous n’irons pas grossir le rang des hyènes prêts à tout pour emporter un morceau de viande, OUI à l’inverse l’U.F.P s’attelle à peaufiner un projet concernant le volet de l’emploi.

Le plein emploi passe par une politique de l’emploi, et en la matière nous disons à l’U.F.P qu’il n’y a pas pour l’heure au CONGO de véritables politiques de l’emploi. Lorsque ce diagnostic est établi devons nous comme le font les partis politiques d’opposition nous reposer sur d’éventuelles solutions qui proviendraient du gouvernement ; ou au contraire proposer des solutions novatrices afin densifier le bassin de l’emploi. Nos compatriotes ont en besoin et CE PAYS en a besoin.

Face aux insuffisances du gouvernement, l’U.F.P force de proposition fait le pari ambitieux avec les Congolais avertis – sympathisants - militants de bâtir un programme cohérent novateur ayant pour perspective la création – la stabilité et le maintien sur le sol Congolais des emplois qui y seront crées.  Ces solutions possibles pour notre pays passent notamment par des points qui seront ici globalement exposés :

ü  Attirer les investisseurs au travers de mesures fiscales plus souples.

ü  Faire de la politique par l’investissement, entraînant de facto la création d’emplois.

ü  Par plusieurs appels d’offre, mettre en concurrence les entreprises pour garantir le maintien des emplois.

ü  Financez et accompagner les PME-PMI dans leurs développements.

ü  Prévenir les dépôts de bilans.

ü  Adopter des mesures souples vis-à-vis des banques, pour optimiser les partenariats BANQUES-ENTREPRISES.

ü  Remettre à plat le système fiscal pour garantir une meilleur perception de l’impôt sur les sociétés.

ü  Généraliser le système de carte bancaire et créer une loi bancaire pour pérenniser la confiance entre  salariés – entrepreneur - banquier.

Vous avez là ; pêle-mêle solutions qui augmenteront concrètement la qualité de vie de nos concitoyens. Cher(e)s compatriotes ne vous méprenez pas, notre Etat regorge de milliers d’individus intellectuels qui ne demandent qu’à mettre leurs compétences au service de la nation de façon totalement intègre.

A ceux là l’U.F.P les invite ardemment à nous rejoindre pour qu’ensemble nous réalisions ce grand dessein d’un CONGO nouveau, d’une nation réunifiée. Le chômage n’est pas une fatalité mes amis, REFUSONS L IMMOBILISME – l’AMATEURISME – le FANATISME.

ENSEMBLE CONSTRUISONS.

LE CONGO ET L’U.F.P MEME COMBAT.

 

 

 


22/03/2009
0 Poster un commentaire