RENAISSANCE DU CONGO (12.D.G.P.D)

RENAISSANCE DU CONGO  (12.D.G.P.D)

L afrique doit avoir sa place dans le concert des nations

Le Rapport sur le développement en Afrique en 2008/2009 présenté le 4 juin à Paris

Au cours des dernières décennies, nombre de pays africains ont connu de violents conflits causant des souffrances humaines et privant l'Afrique d'opportunités de développement. En effet, entre 1990 et 2005, l'Afrique représentait près de la moitié des personnes décédées dans le monde du fait des conflits. Mais ces conflits ont également causé des pertes de revenus, la destruction d'infrastructures, ainsi que l'exode humain et la fuite des capitaux.

Toutefois, le nombre de ces conflits a baissé ces dernières années dans le continent. En 2006, 7 pays africains étaient en conflit, contre environ 14 pays à la fin des années 1990. Cette régression est salutaire, mais elle pose des défis en matière de consolidation de la paix, de reconstruction des institutions publiques, et de relance des activités économiques. L'assise financière des pays sortant de crise est étroite, leurs besoins en dépenses sont immenses, et leurs capacités institutionnelles restent assez faibles. D'autre part, les conflits entraînent aussi l'apparition de nouveaux risques, ce qui explique que de nombreux pays sortis de crise sombrent à nouveau. Il est vital donc de bien comprendre les problèmes que rencontrent les pays sortant de conflit et de proposer des mesures susceptibles de les aider à réussir la transition.

Le Rapport sur le développement en Afrique 2008/2009 sur le thème « le règlement des conflits, la paix et la reconstruction en Afrique » offre une analyse des questions de la nature, des causes et des conséquences des conflits violents. Comment peut-on grâce à cette connaissance prévenir et résoudre les conflits, atténuer leurs conséquences, consolider la paix et faciliter la reconstruction après-guerre ? Pour répondre à ces questions, le rapport procède dans un premier temps à l'état des lieux des connaissances sur les causes de conflits en Afrique, et conclut par l'absence de consensus sur des données empiriques, ainsi que la variété et la spécificité des expériences africaines, avant de suggérer la nécessité d'une analyse contextuelle en profondeur des conflits en Afrique.

Le rapport examine ensuite les conséquences sociales et économiques du conflit, avant de proposer et d'analyser les outils pour la résolution des conflits et l'établissement de la paix ainsi que des stratégies de développement post-conflit. Le Rapport appelle à des initiatives ciblées, telle que la Nouvelle Facilité pour les États fragiles, mise en place par la Banque africaine de développement afin de maximiser l'impact de l'aide au développement.
Ce rapport sera présenté le 4 juin à Paris, sur le thème « Règlement des conflits, paix et reconstruction en Afrique », et sera au centre du neuvième Forum économique sur l'Afrique à l'OCDE, à Paris le 5 juin.
 

Noël Ndong

Publié le 18/06/2009



18/06/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 210 autres membres