RENAISSANCE DU CONGO

RENAISSANCE DU CONGO

SASSOU et ABENA PROMOTEURS D UNE EDUCATION NATIONALE RICHE DE CONTRE PERFORMANCE

Publié le 02.08.2012

 

 

 

Un Détricotage Permanent de l’Education Nationale De Mon Pays

 



 

Dans les séries littéraires, notamment la séries A2, A3 et A4, 3.129 élèves ont satisfait avec une moyenne allant de 10 et plus, 81 admis avec une moyenne de 9,95 à 9,99. En série C sur 2.485 présentés, 617 ont été déclarés admis avec une moyenne de 10 et plus et 16 avec une moyenne de 9 fort. En série D sur 13.245 candidats inscrits, 1.146 ont obtenu une moyenne de 10 et plus et 34 une moyenne de 9. 

«Nous avons réalisé un effectif de 5.019 admis, avec 29.061 candidats qui ont réellement composés sur tout le territoire national. L’admission a été fixée à 10 de moyenne sur 20, n’importe quel candidat qui atteint cette moyenne est d’office admis aux épreuves de la session 2011-2012. En ce qui concerne la mention, tous ceux qui ont obtenu une moyenne de 10 à 11,99 ont une mention passable, de 12 à 13,99, assez bien et de 14 à 15,99 c’est la mention très bien», a indiqué le président général du jury, Patrick Malonga. 

Au total,176 établissements ont présenté des candidats à cette session, dont le séminaire de Loango, le séminaire saint Pie X et le séminaire Saint Gabriel qui ont réalisé un effectif de 100% suivis du Moyen séminaire Saint Jean (92,31%), du complexe scolaire de Luanda 80,95,% et A.C.D.E plus 67,65%. 

Les établissements privés Fondation Guyllaume, Complexe scolaire school, Christ-Roi, Ecole de Béree, Excellence plus et Pambou Mabiala ont réalisé un pourcentage de 0%. Au niveau des établissements publics, il s’agit des lycées de Madingou-Kayes et de Mvouti. 

La session du baccalauréat 2011-2012 a connu une particularité par rapport aux sessions précédentes avec la suppression du deuxième tour, caractérisé par épreuves orales. 


Réaction de Parfait BOND


Mes chers compatriotes, amis, lecteurs et auditeurs fidèles de RENAISSANCEDUCONGO.


Un adage dit « Qu’un village situé loin d’un point d’eau, est voué avec le temps à disparaitre »


Alors qu’ailleurs en Afrique, les dirigeants fussent ils des dictateurs ont compris la nécessité de garantir une instruction aux générations futures compte tenu des défis centraux, des changements économiques et politiques majeurs que le monde s’apprête à vivre, un certain sassou nguesso décide lui de solder à vil prix tout le système éducatif congolais histoire de montrer sa différence. Il veut montrer au reste du monde qu’il est capable de faire différemment.


Cet homme n’a pas compris  que différent n'équivaut pas à cohérent ; sans doute son intime conviction lui a indiqué que différent et médiocre étaient deux termes siamois  tout à fait adapté à sa philosophie de l’éducation, philosophie étant ici approprié car il n’a jamais eu pour le CONGO de véritable programme de développement de notre éducation. Pour preuve, il a au total occupé et continue de désacraliser la fonction présidentielle, le pouvoir pendant 29ANS, dans le même temps nos recettes pétrolières n’ont eu de cesse d’augmenter, cette manne a profusion grâce à laquelle le Congo a pu arrêter pour 2012 un Budget de plus 3.000 Milliards de CFA.

 

Lorsque Monsieur sassou est arrivé aux affaires en 79, les recettes pétrolières n’atteignaient même pas le Milliard de CFA, 29ans après alors que nos budget depuis près de 20ans dépassent allègrement le Milliards, mes compatriotes n’ont toujours par d’école publique de renommé ne serait ce qu’au plan continentale. Toutes les Ecoles publiques du Congo sont tributaires de locaux impropres (l’odeur pestilentielle des enceintes d’école et de salle classe transformer en urinoir public en témoigne), les tables banc sont assimilable à une denrée rare alors que nous produisons du BOIS mes chers compatriotes. Que Dire, également des Universités du Congo, hoooo pardon, plutôt de la seule université publique du Congo, en Etat sanitaire de délabrement avancé. Rendez vous compte qu’en 29ans a aucun moment, dans aucun de ses programmes, sassou n’a eut à cœur de construire des infrastructures correctes à la hauteur de cette jeunesse fougueuse a qui aime et veut être instruite.


Pensez vous réellement, qu'un père qui dit aimer ses enfants, les feraient mourir de faim, pendant que le lui achète à tour de bras : villas et hôtels particuliers cossus à travers le monde – Un parc immobilier d’une valeur telle qu’elle rembourseraient largement tous les arriérés de salaire des congolais, permettrait de créer un système de sécurité social performant, que diantre garantirait a nos enfants des structures des écoles primaires - collèges des lycées et des Universités décentes. Des comptes bancaires se chiffrant en Milliard de Dollars  disséminés en France comme dans plusieurs paradis fiscaux : Monaco – Bahreïn – Iles vierges – ils Caïman – les Bermudes etc.…..


Mes chers compatriotes COMPRENEZ MAIS COMPRENEZ LE BIEN qu’au regard de l’enrichissement personnel et familiale, qu’au regard de l’abandon total de l’éducation nationale par sassou nguesso, éducation qui est le parent pauvre dans la liste des priorités de ce dernier, COMPRENEZ que le rehaussement de notre système Educatif ne viendra ni de Sassou – ni de la France ou de l’Europe mais bien, de vos mains, de vos connaissances mutuelles, de votre solidarité à toute épreuve à vous les CONGOLAIS de France et d’Ailleurs.


Vous persuadez, par l’auto suggestion que sassou est l’homme de la situation ; c’est comme de vous mettre une bandoulière sur le front qui dirait : JE SUIS CON. Vous-même parents congolais, rompez les contrats avec vos salariés domestiques des lors qu’ils commettent à vos yeux une faute grave, suffisamment dangereuse pour que preniez vos précautions ; cependant vous êtes incapables de reconnaitre de sassou qu’il est comme ce salarié qui met en danger votre santé  ou la vie de vos enfants. Alors franchement si vous pensez être des gens équilibrés et cohérents en continuant et en martelant que sassou est l’homme qu’il faut, alors je vous propose de rentrer au pays de d’y inscrire vos gamins vos enfants à l’école PUBLIQUE.


Faites le, mes chers compatriotes, sympathisant de sassou qui pourtant êtes exilés à l’étranger, soyez donc cohérent et honnête avec vous-même. Ainsi même vous démontrerez que votre théorie a du sens.

17%, mes amis 17%  de taux de réussite au Baccalauréat cession 2012 sur près de 29.000Candidats, 5.019 admis, C EST UN DRAME OUI je pèse mes MOTS ; on devrait organisés des funérailles pour ces résultats qui sont d’une particulière médiocrité, à ne certainement pas mettre au crédit des Lycées mais a inscrire au Palmarès du Ministre l’Enseignement Antoine ABENA qui d’ailleurs devrait donner sa démission pour avoir fait du Congo la risée des PAYS VOISINS. Au devant du cortège ce ministre devrait tenir une pancarte sur laquelle il y’aurait marqué ; JE DEMANDE PARDON AUX ENFANTS DU CONGO POUR MON INCOMPETENCE.


Bon Sang, comment ont-ils pu penser, encore que je ne m’en étonne plus, vu la toute petite place qu’occupent leur cerveau, dans leurs immenses boite crânienne qu’abroger les oraux au baccalauréat permettrait de mieux contre les fraudeurs,  comme si au fond tous les lycées étaient de fraudeurs. A ce moment là pourquoi ne pas annuler l’élection de son fils Denis Christel sassou nguesso (nouveau Député) qui s’est présenté dans un fief pleinement acquis à sa cause, cela me fait penser à un lycéen qui va au bac, avec de l’argent plein les poches pour acheter surveillants – correcteur et autre.


Je trouve la similitude très troublante PAS VOUS !!!!


 Il ne fait aucun plus aucun doute que sassou et son ministre de l’enseignement supérieur, ignorent l’utilité d’un examen oral ; a y voir d’ailleurs de plus prêt, sur télé Congo, les personnes interviewés montrent d’énormes lacunes d’expression – de syntaxe – de grammaire. C’est tout simplement du au fait que notre population pour prêt de la Moitié s’est déscolarisée très jeune, et qu’elle a par contre coup, botté en touche les bases d’une expression orale correcte, qu’on acquiert à partir du collège (pour le cas de l’Afrique.).En Europe les enfants en Grande section (l’équivalent du CP1 ou CP2) s’expriment extrêmement bien comme des adultes.


J’en reviens à mon propos, pour RAPPELER à sassou et abena que l’expression orale selon son degré ; traduit le niveau d’instruction de tous un peuple, et donc son reflet à l’internationale. Comment sassou peut il exiger que l’Afrique est un siège permanant à l’ONU tandis que parallèlement à sa demande, il abaisse le niveau d’élocution, d’expression Orale des congolais, Les congolais ne vont quand même parler Téké – vilie – Lari ou Nbochi a l’ONU ou même à travers tous les autres sommets et institutions connues. Si Vous doutiez encore de l’amateurisme, du je-m’en-foutisme sportif de sassou LUI vient encore de vous rappelez que vous vous méprenez sur son compte. Sassou ne changera pas il ne l’a pas fait en 29ANS il ne le fera donc pas en moins de temps COMPRENEZ LE.


Des parents, par Milliers sont aujourd’hui remontés contre ce régime nordisto coréo-congolais, qui comme un soleil accablant assèche les marres de notre système éducatif, sans crier gare, sans avertir avec le mépris dogmatique qui caractérise la politique du dictateur. Il y’a pourtant un grand syndicat nationale des lycées et des étudiants ; A EUX JE LEUR DIS PRENEZ D ASSAUT LES GRANDS AXES DE LA CAPITALE ET MANIFESTEZ VOTRE RAL LE BOL. IL EN VA DE VOTRE AVENIR ET NOUS A PARIS ET AILLEURS NOUS VOUS SOUTENONS DE TOUTES NOS FORCES. NOUS ENGAGERONS NOUS AUSSI DES MANIFESTATIONS. FAISONS LE ENSEMBLE.


Cru 2012 : 5019 admis, JE PRENS LES PARIS que pour éviter de fâcher d’avantage les jeunes lycées et étudiants du CONGO, sassou unilatéralement comme à son habitude va réinstaurer la partie orale du baccalauréat pour 2013 si ce n’est 2014. Sa volonté, claire d’amoindrir le seuil de connaissances des congolais est sans équivoque.


LUTTONS ENSEMBLE


Pour Ma part loin d’être un sprinter de fond de la dénonciation tous azimut, je rédige depuis deux mois en ma qualité de Juriste LA TOUTE NOUVELLE CONSTITUTION QUE JE PRESENTERAI AUX CONGOLAIS D EUROPE et du CONGO ainsi que le PROJET DE SOCIETE ADEQUAT.

 

LE CONGO D ABORD ET LE RESTE DU MONDE APRES



02/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi