RENAISSANCE DU CONGO

RENAISSANCE DU CONGO

QUEL ROLE A REELLEMENT ETE ASSIGNé AU P.N.U.D par Sassou Nguesso

Elections législatives : L’A.r.d pose des conditions pour signer le code de bonne conduite PDF Imprimer
Mardi, 26 Juin 2012 09:19

Dans une lettre adressée au représentant-résident du P.n.u.d (Programme des Nations unies pour le développement), par son président, Mathias Dzon, l’A.r.d (Alliance pour la république et la démocratie), un groupement réunissant des partis d’opposition, pose des conditions pour signer le code de bonne conduite élaboré sous le parrainage du P.n.u.d, pour des élections législatives apaisées au Congo. Voici, ci-après, l’intégralité de la lettre du président de l’A.r.d.

«Monsieur le Représentant Résident du PNUD 
Brazzaville.


Monsieur le Représentant,


J’accuse bonne réception, ce jour 13 juin 2012, de votre lettre par laquelle vous invitez notre groupement politique, l’ARD, à prendre part à une réunion de validation d’un projet de code de bonne conduite. Une lecture rapide de votre projet suggère, d’ores et déjà, à notre groupement, des observations ci-après.


La complexité de la situation qui prévaut au Congo, à la veille des élections, amène à penser que votre bonne initiative arrive avec beaucoup de retard. En effet, comme vous devez le savoir, la révision unilatérale, par le Ministre de l’Intérieur, des listes électorales, du reste fausses, parce que truffées d’énormes anomalies comme des électeurs fictifs, de nombreux noms de personnes décédées, de mineurs et des étrangers, rend ces listes inacceptables.
La Conel et ses démembrements locaux ne sont que des machines au service du Gouvernement et du PCT, parti au pouvoir.


Par ailleurs, des mécanismes de provocation pour créer des incidents et procéder à la disqualification des candidats de l’opposition comme en 2002, sont construits de toutes pièces. Par exemple, comment comprendre que près de 500 militaires ont été envoyés à l’Ecole militaire de Gamboma, pour y effectuer un stage en période électorale, en même temps que l’on signale, dans cette ville, la présence de nombreux éléments de la Garde Républicaine, de la milice de Tsambitso habillés en civil et munis des machines à fabriquer des pièces d’identité et autres, ce qui rappelle, étrangement, le triste scénario de 2002.


Votre projet requerrait toute opportunité, s’il s’adossait aux conditions permissives d’une bonne élection transparente, ce qui n’est pas le cas, aujourd’hui, où le corps électoral n’est ni fiable, ni stable et le découpage électoral grossier. Alors, que devons-nous valider, la fraude annoncée du pouvoir et ses provocations bien orchestrées?


A notre avis, tout doit être repris avant la signature d’un quelconque code de bonne conduite. Des préalables doivent donc être levés:


- la redéfinition consensuelle du corps électoral;
- la reprise du découpage électoral;
- la dissolution de la Conel actuelle et la mise en place d’une nouvelle commission indépendante et paritaire;
- la levée de tous les facteurs de provocation et de tricherie comme la présence massive des miliciens de Tsambitso, des éléments de la Garde Républicaine, des militaires et des étrangers dans de nombreuses circonscriptions;
- la non utilisation des moyens financiers et matériels de l’Etat par les candidats du PCT, etc.


En vous renouvelant nos remerciements, surtout en espérant que vous comprendrez nos doutes et nos réserves, je vous prie d’agréer, Monsieur le Représentant, l’expression de notre considération distinguée.
Brazzaville, le 14 juin 2012.

Pour l’ARD, le Président
Mathias DZON».

Copie:
Ministère de l’Intérieur / Ambassade de France / Ambassade de l’Union Européenne / Ambassade de Belgique
Ambassade d’Italie / Ambassade des Etats-Unis d’Amérique.


le 28.06.2012

Réactions de PARFAIT BOND

Juriste d'affaire et fiscaliste

Concepteur du blog : http://renaissanceducongo.blog4ever.com

 

 

Mes chers Compatriotes

 

Je voudrais d'embler, saluer la pugnacité bien qu'inutile de Monsieur DZON MATHIAS, qui tel un chat dans l'eau mène un combat contre la noyade d'avance perdu car "l'eau n'a jamais été l'environnement idéal d'un chat'.

 

En effet, L'ARD du sieurt DZON qui a pris ses quartiers du coté de l'aile de l'opposition, s'y installé comme une formation politique avec laquelle il va falloir compter.

Grand prince, et en bon seigneur qu'il est Monsieur DZON dans sa satire et son gout immodéré pour le déroulement d'élection libres et transparents a  adressé au représentant permanent du P.N.U.D la récusation d'une invitation aux fins de signer le code de bonne conduite élaborer sous le parrainage de cette institution.

 

A ce sujet, tant il est centrale de le relever Monsieur DZO a harponner aidé de son flegme les défaillances éternelles qui tuméfient et altèrent tous les processus électoraux des deux dernières décennies. Monsieur DZON n'est pas le 1ier a dénoncer, tous ces scrutins déguisés et organisés par des individus dont hélas, la morale a été travesti par le promoteur de lagaypride politique j'ai nommé sassou nguesso.

 

Oui mes chers compatriotes, il n'y a rien de nouveau sous le soleil de plomb qui poursuit sa caresse intime, sur le dos d'un peuple bien amaigri par le régime carcéral et funéraire d'un pushiste devenu pour le coup; grâce à son influence bientôt ménoposé un Représentant de l'Union Africaince. 

 

Ma lecture de cette invitation des parties d'opposition  à signer un code de bonne conduite m'évoque le constat suivant

 

- 1° Pourquoi le P.N.U.D installé au Congo; depuis quasiment 30ans et voir plus, materne t'elle le pouvoir de sassou nguesso. J'y vois l'image d'une sage femme qui aide continuellement une mère infanticide(une personne mettant au monde des bébés et tuent apres). L'image peut choquer, et tant mieux puis que là est lebut poursuivi; vous l'aurez compris sassou nguesso fut il dans la peau d'un homme est peut être cette femme infanticide qui s'ignore. Quels son réellement les intérêts du P.N.U.D? 

  Est ce d'aidez sassou a se maintenir au pouvoir, en appelant l'opposition comme elle l'a encore démontré a faire preuve de bonne conduite?

  Et à l'inverse, quand est ce que cette institution dont l'appui bien que désintéressé comble involontairement ou volontairement les lacunes d'un pouvoir incomprétent - impénitent se résoudra t'elle a faire ses valises et quiter le congo-brazzaville jusqu'à l'avènement d'un réelle démocratie.


 

- 2° Cette organisation, n'a jamais eut de prises de positions frontales vis à vis de sassou nguesso, en remarquera le silence patenté à l'image des gardes républicains qui sans mot dire se tiennent debout à l'entrée des plus grandes institutions françaises, pareille posture a été la sienne lors du drame du 04.03 et bien d'autres drames produits par le passé

 

Le P.N.U.D (Programme des Nations Unis pour le Développement)  devrait songer à se faire appeler (programme des Nations Unis pour les Dictateurs). Le sigle resterait évidemment le même, mais l'intitulé deviendrait ou épouserait les valeurs des dictateurs et donc de sassou nguesso.

D'ailleurs pour ma part j'invite mes compatriotes à adopter cette nouvelle applelation, qui je le crois cadre parfaitement bien avec leur présence continuelle au coté de sassou nguesso. En effet, ou trouver l'énergie pour comprendre son mustisme vis à vis des assassinats - des quidnappings - des incarcérations arbitraires - des détournements permanents et collossaux des deniers publis du clan sassou. 

 

 

Mes chers compatriotes, comment un fond qui s'intitule Programme des Nations Unis pour le Développement reste, toujours  pret d'un individus et d'un pouvoir qui désolidarise - démobilise - démentèle sans ménagement et parmanament l'espoir d'un peuple résigner à mandier plutôt que de revendiquer ce qui lui appartient de plein droit.

 

A l'évidence ce P.N.U.D est installé au Congo-Brazzaville à d'autres fins que celles d'oeuvre hardement  a l'épanouissement des populations ainsi qu'au développement de notre pays.

Il semblerait bien, qu'une celulle des renseignements généraux américains s'y soit fondu pour mieux opérer pour être au plus prêt des politiques sanitaires alimentaires idéologiques et éducationnelles des dirigeants en place. 

 

In fine; OUI mes chers compatriotes monsieur DZON a somme toute bien agit en retournant à son envoyeur la dite invitation à la saveur  mi figue mi raisin. Lui même doit au passage comprendre, que sans projet de réforme constitutionnelle il n'y aura hélas pas de réelle visibilité d'alternance. Cela est valable pour lui en tant que créateur et dirigeant d'une formation politique mais aussi pour toutes les autres formations dite d'opposition du pays.

 

De son coté la DIASPORA est à pied d'oeuvre et entend le démontrer à travers notamment le colloque du 07.07.2012 A PARIS qui abordera pour la 1ier fois dans l'histoire de la DIASPORA AFRICAINE la nécessité d'organiser des PRIMAIRES pour l'Erection des futurs dirigeants politiques responsables de demain.   J'espère FIDELES LECTEURS ET LECTRICES - AUDITEURS ET AUDITRICES; amis du blog http://renaissanceducongo.blog4ever.com vous compter nombreux à ce colloque. 

               Venez nombreux appuyer cette idée, pour que le Monde se tourne vers NOUS, assistant à l'éclosion d'une toute nouvelle classe politiques des dirigeants CONGOLAIS. 

 

Contacts concernant les intervenants du colloque

 

 

Armand MANDZIONO

armandmandziono@yahoo.fr

tel / 06.59.05.59.70

 

Maurille LIOUZALA

maurillelouzala@yahoo.fr

06.84.58.03.09

 

Parfait BOND

yanou_bond@yahoo.fr

06.10.94.44.74

 

Benjamin TOUNGAMANI

bentoung@sfr.fr

06.64.88.01.59

 

et bien d'autres

 

 

 LE CONGO D ABORD ET LE RESTE DU MONDE APRES


 


 


 

 


 

 


 

 


 

 


 



28/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi